Les risques, une fatalité contrôlable

risques

Le saviez-vous ?

Le risque inondation concerne 84 communes
Soit 30% de la superficie départementale et 15% de la population
55 communes ont été touchées au moins une fois par une inondation

Le risque lié au mouvement de terrain comprend le Loiret dans son intégralité
Au cours des 20 dernières années, 151 communes ont été concernées par un mouvement de terrain dû à la sécheresse et 1 commune, au moins une fois, par un mouvement de terrain hors sécheresse

Les risques industriels et technologiques sont nombreux avec la présence sur le territoire départemental ou aux abords de 3 centrales nucléaires et de 22 établissements classées Seveso dont 11 en seuil bas et 11 en seuil haut
Le Loiret occupe le 19ème rang des départements de France ayant un nombre d’établissements classés Seveso les plus importants (3,2% pour 1 000 km²)
La densité de ce type d’établissements est de 1,8% pour l’ensemble de la France de province

(Observatoire des territoires du Conseil général)

État des lieux du territoire


Atouts
  • Une mobilisation très importante de tous les acteurs publics du Département, avec en particulier l’élaboration collaborative du plan d’évacuation du val d’Orléans en cas de crue de la Loire. Le siège européen du CEPRI est situé à Orléans : 7 années de progrès au service des collectivités territoriales
  • Un nombre conséquent de diagnostics de vulnérabilité d’entreprises sont réalisés
Faiblesses
  • Un nombre très important de risques et une mauvaise prise en compte historique de ces risques dans l’aménagement du territoire
  • Une population de plus en plus consciente des risques, mais pas encore proactive individuellement dans la préparation à une crise

État des lieux de la collectivité

Atouts
  • Une démarche en matière de prévention des risques probablement unique en termes de développement pour une collectivité départementale qui est reconnue à l’extérieur du Département. Le Département dispose d’outils de gestion de crise et d’un savoir-faire qu’il peut mettre à disposition de la population et des autres collectivités.
  • Une collectivité à la pointe en matière de résilience, participant au projet européen Flood Resilient City (FRC), avec en particulier sa démarche de plan de continuité d’activités transposable
Faiblesses
  • Une visibilité des actions qui s’est améliorée ces dernières années mais qui reste à renforcer
  • Malgré son intervention auprès des communes dans l’élaboration des PCS, l’ingénierie vers les communes est trop faible, particulièrement en lien avec le trop grand nombre de PCS qui reste à réaliser ou à mettre en cohérence avec les nouveaux plans

À télécharger

Questionnements

  • Comment optimiser l’action des acteurs publics locaux pour faire face à la survenance d’une crise majeure ?