Promouvoir la citoyenneté, l’affaire de tous

citoyennete

Le saviez-vous ?

Réduction de la mortalité sur les routes du Loiret
45 tués en 2012 contre 59 en 2011

12% de la population du Loiret exposée aux nuisances sonores journalières de 68 décibels et plus
Contre une moyenne nationale de 20,4%

3,1% de la population du Loiret exposée aux nuisances sonores nocturnes de 62 décibels et plus
Contre une moyenne nationale de 9,2%

État des lieux du territoire

Atouts
  • Un nombre stable de dégâts dus aux incivilités dans les collèges
  • Des dispositifs bien structurés au niveau de la sécurité des infrastructures routières
Faiblesses
  • Une proportion d’accidents graves sur la route plus forte dans le Loiret que la moyenne nationale (pour 100 accidents corporels en 2011, le Loiret affiche 21,2 tués contre une moyenne nationale de 18,5 ; cette proportion a baissé en 2012 : elle est passée à 19,2 tués pour 100 accidents pour le Loiret contre 19 pour la moyenne nationale). Le Loiret compte beaucoup de jeunes entre 17 et 25 ans parmi les victimes de la route (en 2009, ces derniers représentaient 33% des tués, contre 23% en moyenne nationale).
  • Une augmentation du nombre de déchets déposés le long des routes et dans les parcs naturels départementaux (ce qui représente un coût annuel d’enlèvement des ordures pour le département entre 400 000 et 500 000 euros).

État des lieux de la collectivité

Atouts
  • Des contrôles de vitesses sur les routes grâce à l’implantation concertée de radars qui montrent que la vitesse baisse globalement sur les lignes droites (moins 40% d’infractions en 2008, moins 28% d’infractions en 2011)
  • Un Conseil général junior depuis 2000, qui contribue à la prise en compte de questions et de démarches citoyennes dans les collèges

Faiblesses
  • Des formations des agents départementaux à consolider pour faire face aux situations d’agressivité et de violence dans les Maisons du Département et à l’accueil des collèges
  • La prévention routière étant de la prérogative de l’État, l’intervention du Département est réduite pour s’investir dans l’aspect comportemental des usagers. Toutefois, le Conseil général mobilise certains moyens pour sensibiliser les usagers et accompagner les associations de sécurité routière.

À télécharger

Questionnements

  • Quel partenariat développer avec les établissements scolaires et les services de l’Education Nationale pour prévenir les incivilités ?
  • Comment agir préventivement sur les passages à l’acte violent d’usagers et leurs conséquences ?
  • Comment sensibiliser les habitants à la nécessité de déposer les déchets verts, ordures et gravats dans les déchetteries, et non sur le domaine départemental ?